1000 chercheurs dans les écoles

Accueil / Actualités/ 1000 chercheurs dans les écoles

L’intervention au lycée de ce chercheur a été permise par l’opération « 1000 chercheurs dans les écoles » de l’AFM Téléthon ayant pour objectif de faire entrer le monde de la recherche dans les collèges et lycées partout en France. Les élèves de 1ère suivant la spécialité SVT ont pu rencontrer et dialoguer avec le chercheur. Voici un petit compte rendu de la rencontre.

   

Xavier Nissan est directeur de recherches travaillant au laboratoire ISTEM. Ses recherches visent à trouver les causes et traitements de maladies génétiques. Ses recherches sont en partie financées par l’AFM Téléthon. Il est très important de faire avancer la science concernant les maladies génétiques. En effet, il existe 6000 maladies génétiques, et en Europe, 30 millions de personnes souffrent d’une de ces maladies (et 50% d’entre elles ont moins de 19 ans). Pour trouver de nouveaux remèdes pour ces malades, il y a trois stratégies :

la thérapie génique : le but est de modifier ou remplacer le gène défectueux d’un malade. Le gène sain est introduit dans le génome du patient par un vecteur (un virus) ou grâce à un nouvel outil moléculaire appelé CRISPR Cas9 (une chercheuse française a permis sa mise au point il y a quelques années).

La thérapie cellulaire : on va essayer de remplacer les cellules « malades » par une greffe. A l’ISTEM, des recherches et expérimentations sont réalisées sur des cellules souches. Dernièrement, des cellules de rétine ont été produites à partir de cellules souche et ont permis de rendre la vue à deux patients. De même, de la peau a été produite en laboratoire afin de la greffer à des grands brûlés ou des malades atteints de drépanocytose et souffrant d’ulcères.

La pharmacologie : la thérapie par les médicaments. Il existe à ce jour 3000 médicaments et des nouvelles molécules sont chaque jour testées par les industries pharmaceutiques. Pour traiter la progéria par exemple, une expérimentation sur des souris a montré qu’un médicament permettait de pallier la déficience d’une protéine due à l’anomalie génétique. Il faudra attende encore quelques années avant que cette innovation soit transformée en essai thérapeutique pour des malades.

Enfin, Xavier Nissan nous a un peu parlé de son parcours. Pour devenir chercheur, il faut faire un bac+5 (master de recherche ou diplôme d’ingénieur) suivi d’une thèse de doctorat pendant 3 ans.

Titouan, Léo et Nathan F de 1G1.